Le diagnostic d'autisme

 

L’autisme est un trouble du développement dont le diagnostic est basé sur l’observation d’anomalies dans les domaines des interactions sociales réciproques, de la communication verbale et non verbale et sur celle du caractère restreint, répétitif et stéréotypé des comportements et des activités.

 

Actuellement, on porte le diagnostic d’autisme vers 3, 4 ans (voire beaucoup plus tard), lorsque les signes cardinaux indiquant la maladie deviennent évidents. Paradoxalement, les auteurs s’accordent pour préconiser un diagnostic précoce et les cliniciens expérimentés pourraient déceler les signes de l’autisme beaucoup plus précocement : le diagnostic pourrait être posé dans la plupart des cas à 2 ans.  De plus, la majorité des parents d’enfants autistes commencent à s’inquiéter du développement de leur enfant vers 15-18 mois. Il s’écoule donc une période prolongée entre l’apparition des premiers symptômes et la confirmation du diagnostic. Or, nous savons toute l’importance du diagnostic précoce pour limiter l’évolution des déficits…

Pour améliorer le dépistage précoce de l’autisme, il faudrait former parents et professionnels aux signes d’alertes repérables dans les premiers mois et années de vies afin d’orienter rapidement l’enfant vers un centre de diagnostic.

 

 

¤ Signes d'alerte

 

¤ Le diagnostic d'autisme : lieux, déroulement et principaux outils utilisés  

 

¤ Diagnostics différentiels

 

¤ Coordonnées des Centres Ressources Autisme